Doigt à ressaut et kystes de poulie

Presque aussi courants que le syndrome du canal carpien, et volontiers concomitant à celui-ci, les doigts à ressaut sont fréquents et particulièrement invalidants dans la vie quotidienne et professionnelle. Vous découvrirez au travers de cette article les causes, la prise en charge et les traitements possibles des doigts à ressaut.

Définition du doigt à ressaut (ou à ressort)

Chaque doigt de la main comporte plusieurs tendons permettant de serrer le poing ou d’enrouler les doigts vers la paume de la main : il s’agit des tendons fléchisseurs des doigts.

Le pouce n’en comprend qu’un seul, alors que les doigts longs en comportent en général deux.

Afin d’éviter que les tendons fléchisseurs ne s’éloignent du squelette osseux, lors de la mise en tension de ceux-ci par les muscles situés dans l’avant-bras, les tendons fléchisseurs sont littéralement plaqués par un tunnel, appelé canal digital.

Il existe des points de renfort de ce canal digital, appelés les poulies. Ce sont de véritables structures en forme d’arche, extrêmement puissantes.

Un des points de renfort très puissant s’appelle la poulie A1 pour les doigts longs (de l’index à l’auriculaire) et la poulie T1 pour le pouce : elles se situent à la base de chacun des doigts à proximité de la paume de la main. C’est à cet endroit qu’il peut exister un conflit entre les tendons fléchisseurs qui peuvent augmenter de volume et ces poulies qui peuvent diminuer leur circonférence.

L’ensemble de ces données anatomiques permet aisément de comprendre les symptômes des doigts à ressaut (ou d’un pouce à ressaut).

Les autres noms possibles sont « doigts à ressort », ou dans le jargon médical: ténosynovite sténosante des tendons fléchisseurs des doigts.

operation doigt a ressaut chirurgie main chirurgien orthopediste main poignet paris docteur marc olivier falcone paris

Causes et symptômes des doigts à ressaut (ou à ressort)

À différents degrés, il peut exister un simple frottement inflammatoire et douloureux au début de la pathologie jusqu’à un véritable blocage complet du doigt ou des doigts concernés par la maladie :

  • En extension si les tendons fléchisseurs ne peuvent plus coulisser à l’extérieur de leur canal,
  • En enroulement complet des tendons fléchisseurs, s’ils ne peuvent plus coulisser à l’intérieur de leur canal
  • En position intermédiaire avec une flexion irréductible partielle de l’articulation interphalangienne proximale des doigts longs, si le conflit concerne également les deux tendons fléchisseurs entre eux.

Il existe 3 types de doigt à ressaut :

Les doigts à ressaut inflammatoires

La douleur prédomine, d’installation parfois brutale, située à la base du doigt dans la paume de la main, aisément reproductible à la palpation par le patient lui-même ou par le chirurgien spécialiste de la main. Parfois le blocage n’existe pas encore, il s’agit des doigts à ressaut pris un stade très précoce. Les doigts à ressaut mixte faudra penser aux pathologies inflammatoires associées fréquentes comme les troubles thyroïdiens, le diabète, les maladies inflammatoires, les variations hormonales brutales (période périménopausique, grossesse…). 

Les doigts à ressaut mécaniques

Le blocage prédomine, souvent d’installation progressive. Ce type de blocage survient principalement avec l’usage répété de flexion des doigts contre résistance lors de travaux de bricolage ou dans les activités professionnelles par exemple. Le patient peut reproduire lui-même son blocage, parfois sans aucune douleur.

Les doigts à ressaut mixtes

Qui combinent douleurs et blocages à différents degrés, les plus fréquents.

schema doigt a ressaut causes symptomes operation de la main chirurgien orthopediste main poignet paris docteur marc olivier falcone paris

Diagnostic des doigts à ressaut (ou à ressort)

W

Diagnostic clinique

Un chirurgien spécialiste de la main est parfaitement à même de dépister et de diagnostiquer un doigt à ressaut.

W

Recherche de comorbidités

Il doit également s’attacher à rechercher les comorbidités pouvant favoriser ce type de pathologie. Un syndrome du canal carpien, ou d’autres pathologies canalaires impliquant les tendons fléchisseurs, doit être dépisté dans le même temps systématiquement par l’interrogatoire et l’examen. Les découvertes de pathologies « canalaires » très fréquemment associées, peuvent conduire à des examens complémentaires spécifiques (comme un EMG pour un syndrome du canal carpien).

Il est également impératif de rechercher des ressauts rares, véritables diagnostics différentiels pouvant provoquer des pièges diagnostiques: ressaut des bandelettes latérales de l’appareil extenseur du doigt au dos de l’articulation interphalangienne proximale, ressaut ligamentaire sur des ostéophytes (arthrose) de l’articulation métacarpophalangienne (locking syndrome) …

A l’inverse, l’objet principal de la consultation est parfois une maladie de Dupuytren, dont le patient décrit des douleurs sous-jacentes, et qui s’avère être un doigt à ressaut recouvert d’un petit nodule de Dupuytren… les choses ne sont pas toujours simples, ce pourquoi il est impératif de s’adresser à un chirurgien spécialiste de la main.

W

Le cas particulier du kyste de poulie

Le frottement important des tendons dans leur canal digital, ou l’inflammation à l’origine du frottement lui-même, entraîne souvent une sécrétion accrue de liquide synovial : un épanchement peut apparaître sous la forme d’un kyste de poulie, véritable « soupape » d’évacuation du liquide sous pression au travers de la gaine des tendons.

Parfois, une simple « dysplasie » de la poulie peut entraîner ces kystes, sans aucun ressaut. Le traitement sera le même.

Souvent latéralisé et à proximité des petits nerfs et artères d’un doigt, il est souvent contre indiqué de les ponctionner, sous peine d’entraîner une lésion de ces structures neuro vasculaires.

En cas de gêne à l’appui, ou de ressaut gênant associé traité par la même occasion, la chirurgie sous contrôle microscopique des nerfs et des artères des doigts permettra leur extraction en toute sécurité.

W

Quels examens complémentaires pour un doigt à ressaut ?

Pour le doigt à ressaut en lui-même, l’examen clinique lors de la consultation suffit largement.

Parfois, lorsqu’un doute existe, ce qui est rare, des radiographies à la recherche d’arthrose par exemple, ou une échographie (qui peut être combinée à un geste infiltratif par le radiologue) – voire une IRM – peuvent aider au diagnostic si il n’est pas clair, et éliminer des pathologies plus rares.

Les doigts à ressaut (ou à ressort) : traitement

W

Traitement médical

Quel médecin pour les mains ? Qui consulter pour doigt à ressaut ?

Une consultation auprès d’un chirurgien spécialiste de la main est parfaitement indiquée pour la prise en charge thérapeutique d’un doigt à ressaut (ou d’un pouce à ressaut bien sûr).

Le chirurgien spécialiste de la main peut proposer des traitements sans chirurgie si l’atteinte des tendons fléchisseurs est précoce.

 

Comment débloquer son doigt ?

Bien évidemment, si les blocages complets se font à la maison, alors que la maladie était jusque-là peu invalidante, cela peut être impressionnant.

Pour débloquer son doigt ou son pouce totalement coincé de manière brutale :

  • En cas de douleur lorsque vous tentez de rouvrir votre doigt, prenez un antalgique, voire un anti inflammatoire non stéroidien, et patientez une quinzaine de minutes en vous relaxant, parfois cela suffit à débloquer le doigt spontanément
  • Utilisez votre autre main ou demandez à quelqu’un de vous assister prudemment et avec douceur
  • 1ere étape = ouvrir l’arche de la poulie A1 = positionnez en flexion l’articulation métacarpo-phalangienne
  • 2e étape = tout en maintenant la flexion de l’articulation métacarpophalangienne, ouvrez très doucement par un mouvement continu l’articulation interphalangienne proximale = dépliez la deuxième phalange jusqu’à ressentir le ressaut
  • 3e étape = poursuivez l’ouverture du doigt en remettant doucement en extension l’articulation métacarpophalangienne. Si cela ne fonctionne pas, rendez-vous dans le centre SOS main le plus proche de chez vous.
  • 4e étape = prenez rendez-vous en consultation de chirurgie de la main sans urgence et évitez les enroulements brusques et complets des doigts en attendant.

 

Comment soigner un doigt à ressaut naturellement ?

Les pommades, le laser, les ondes de choc, les onguents, l’acupuncture, l’ostéopathie, etc,  n’ont absolument pas apporté la preuve de leur efficacité dans la prise en charge médicale du doigt à ressaut. Dans tous les cas, ils ne doivent pas retarder la prise en charge adaptée.

En revanche, la suppression des gestes répétitifs des doigts en enroulement contre résistance et la mise au repos peuvent améliorer considérablement les symptômes et traiter naturellement le doigt à ressaut.

 

Les traitements médicaux – Comment soigner un doigt à ressaut ?

Les traitements médicaux peuvent être prescrits : ils comportent principalement la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ceux-ci peuvent aider à soulager la douleur et l’inflammation des tendons fléchisseurs. Il existe de nombreuses interactions médicamenteuses avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens, et tous les patients ne sont pas tolérant à ce type de prise par voie orale, notamment en rapport avec les brûlures gastriques et les crampes d’estomac que cela peut engendrer.

De plus, leur efficacité est valable si le ressaut est très débutant (quelques jours à quelques semaines).

En cas de troubles installés depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois, dans le cas d’une pathologie avec une part inflammatoire importante, on préférera alors la réalisation d’une infiltration du canal digital par un corticoïde injectable. Cette infiltration est idéalement réalisée en même temps qu’une échographie, par un radiologue, ou par le chirurgien au cabinet.

Elle ne nécessite pas d’arrêt de travail après leur réalisation, mais l’injection en elle-même n’est pas forcément très agréable… Il n’existe pas de retentissement général à cette prise de corticoïdes, néanmoins une attention particulière doit être portée chez les patients porteurs d’un diabète, qui peut constituer une contre-indication relative à cette infiltration. Votre médecin spécialiste de la main sera à même de vous conseiller quant à la nécessité ou non de ce geste.

Il peut exister une réelle résorption de la symptomatologie de douleur et de ressaut : il est néanmoins impossible d’évaluer le temps d’efficacité, souvent transitoire (de quelques jours, à plusieurs années), et rarement définitive.

W

Traitement chirurgical

Lorsque le traitement médical a été tenté et est inefficace, lorsque la participation mécanique est prédominante, ou encore lorsqu’il existe un conflit intertendineux (flessum interphalangien proximal), le traitement chirurgical du doigt à ressaut par un chirurgien spécialiste de la main devient indiqué.

Dans tous les cas, il faut que la balance bénéfices / risques soit en faveur de la chirurgie pour la proposer.

guerison operation doigt à ressaut canal carpien chirurgie main chirurgien orthopediste main poignet paris docteur marc olivier falcone paris

Posez une question à votre chirurgien

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 2

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec le Docteur Falcone ?